Recrutement: Chargé(e) de mission Mobilités au sein du Haut Conseil pour le Climat H/F - Haut Conseil pour le Climat

Recrutement: Chargé(e) de mission Mobilités au sein du Haut Conseil pour le Climat H/F

  • Domaine fonctionnel: Direction et pilotage des politiques publiques
  • Emploi: Responsable sectoriel / sectorielle
  • Organisme de rattachement: Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire
  • Employeur: MTE/Haut-Conseil pour le Climat
  • Fonction publique de l’Etat
  • Catégorie A et A+ (Encadrement supérieur)
  • Date de publication 07/09/2021
  • Date de fin de publication 07/10/2021

Descriptif du poste

Le ou la chargé(e) de mission Mobilités assiste le Haut conseil pour le climat dans la synthèse des faits et données nécessaires pour évaluer la trajectoire en émissions et les politiques publiques sur ce secteur, en suivre les évolutions législatives et réglementaires, la fiscalité et les flux financiers dans une optique de transition bas-carbone.

Ces synthèses servent à alimenter les réflexions du HCC et à en produire les publications. Les travaux du HCC se fondent sur des analyses rigoureuses. Une grande rigueur est requise quant à la qualité des données utilisées et l’analyse de leur tendance et de leurs causes.

Ces travaux visent à synthétiser les informations disponibles pour la France, comparer les évolutions avec celles des autres pays et d’éclairer les options possibles, sous une approche à la fois théorique et pratique. Outre un travail de documentation de fond afin d’assurer la qualité de l’information, ils peuvent inclure la consultation avec des experts extérieurs.

 

Descriptif de l’employeur

Le Haut Conseil pour le climat (HCC) est chargé d’apporter un éclairage neutre et indépendant sur la politique du gouvernement en matière de climat. Il évalue la cohérence de la stratégie bas-carbone vis-à-vis des politiques nationales et des engagements européens et internationaux de la France, en particulier de l’accord de Paris sur le climat et de l’objectif poursuivi d’atteinte de la neutralité carbone en 2050.

Le HCC rend chaque année un rapport sur :

– Le respect de la trajectoire de baisse des émissions de gaz à effet de serre.
– La mise en œuvre et l’efficacité des politiques et mesures décidées par l’Etat et les collectivités territoriales en matière de climat.
– L’impact socio-économique, notamment sur la formation et l’emploi, et environnemental de ces différentes politiques publiques.

Le HCC met en perspective les engagements et les actions par rapport à ceux des autres pays, et émet annuellement des recommandations et propositions pour améliorer l’action de la France.

Le HCC est composé de treize membres choisis en raison de leur expertise scientifique, technique et économique, dont un/une Président/e, qui sont nommés pour un mandat de 5 ans.

La mission est conduite sous la direction du directeur exécutif du HCC et coordonnée par le responsable des études qui supervise les travaux de recherche. La publication est faite sous la responsabilité du Haut conseil pour le climat.

 

Conditions particulières d’exercice

Horaires de bureau

Ce poste peut être ouvert aux agents contractuels (Article 4.2 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984). Joindre obligatoirement un CV et une lettre de motivation à la candidature.

Profil recherché

Compétences techniques
Connaissances des secteurs du poste
Economie de l’environnement
Politiques fiscales
Analyse quantitative et qualitative de facteurs socio-économiques touchant à l’environnement
Connaissance des acteurs et sources d’information
Compétences transversales
Produire et analyser des bases de données
Rédiger des notes synthétiques et des rapports d’évaluation et prendre la responsabilité de sections entières de rapports
Reconnaître les facteurs émergents dans un large panel de sources d’information et de données et faire des synthèses
Compétences relationnelles
Communiquer clairement des résultats, en utilisant des outils et un langage appropriés.
Modes d’acquisition
Expérience

Profils recherchés, antériorité éventuellement nécessaire :

Cinq années d’expérience dans l’analyse quantitative des émissions et scénarios, des politiques publiques des mobilités, des infrastructures de mobilités. Une expérience dans les secteurs concernés et/ou sur les questions de fiscalité ou de financements dans ces domaines, sera un atout.

La connaissance des politiques européennes est un prérequis, une capacité à développer une approche comparativiste européenne ou internationale, un avantage.

Minimum BAC +5, avec de préférence une spécialisation dans le domaine de l’économie de l’énergie et du climat. Une connaissance des techniques d’évaluation des politiques publiques serait un atout.

 

Information complémentaires

Merci de ne pas candidater directement sur la PEP mais de contacter la personne indiquée sur la fiche de poste :

Envoyer un CV et une lettre de motivation à :

Anne-Florie CORON, Adjointe au Directeur général des infrastructures, des transports et de la mer – anne-florie.coron@developpement-durable.gouv.fr et dgitm@developpement-durable.gouv.fr

 

Nature de l’emploi

  • Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels

 

Fondement juridique du recrutement

Horaires de bureau

Ce poste peut être ouvert aux agents contractuels (Article 4.2 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984). Joindre obligatoirement un CV et une lettre de motivation à la candidature.