Nomination de deux nouvelles expertes au Haut conseil pour le climat — Haut Conseil pour le Climat
Sophie Dubuisson-Quellier - Magali Reghezza-Zitt

Nomination de deux nouvelles expertes au Haut conseil pour le climat

Le Haut conseil pour le climat, organisme indépendant chargé d’apporter un éclairage neutre sur la politique du gouvernement en matière de climat, se félicite de la nomination de Sophie Dubuisson-Quellier et Magali Reghezza-Zitt. Ces deux nouveaux membres rejoindront au sein du HCC les 11 experts de la science du climat, de l’économie, de l’agronomie et de la transition écologique, sous la présidence de Corinne le Quéré, climatologue. Les membres du HCC sont nommés par décret pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

« A l’heure où les enjeux sociaux sont indissociables des enjeux climatiques, nous avons besoin de nous nourrir de tous les horizons scientifiques pour émettre des avis indépendants qui soient réalistes tout en répondant de manière efficace à l’urgence climatique. » déclare Corinne Le Quéré, présidente du Haut conseil pour le climat. « Sophie Dubuisson-Quellier et Magali Reghezza-Zitt apporteront des compétences précieuses pour mieux comprendre les enjeux sociaux et territoriaux et contribueront à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans notre travail dès 2020. Je leur souhaite la bienvenue. »

Sophie Dubuisson-Quellier, sociologue spécialiste des marchés et de la consommation

Sophie Dubuisson-Quellier, docteur en sociologie de l’École des Mines de Paris, est directrice de recherche au CNRS et directrice adjointe du Centre de Sociologie des organisations (CSO), unité mixte de recherche de Sciences Po et du CNRS. Elle conduit un programme de recherche en sociologie économique sur la fabrique sociale des comportements de consommation, à partir de l’analyse du rôle des mouvements sociaux, des politiques publiques et des fonctionnements marchands. Auteur de plusieurs publications scientifiques, elle a publié en 2018 la seconde édition de « La consommation engagée », co-publié « Le biais comportementaliste » en 2018 et dirigé « Gouverner les conduites » en 2016, aux Presses de Sciences Po.

Magali Reghezza-Zitt, géographe spécialiste de l’environnement et des catastrophes naturelles

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure (ENS), agrégée de géographie, docteur en géographie et aménagement, Magali Reghezza-Zitt est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l’ENS, où elle dirige le centre de formation sur l’environnement et la société (CERES). Membre du laboratoire de géographie physique de Meudon (LGP – UMR 8591), ses recherches et publications portent sur la géographie politique et sociale de l’environnement. Elle travaille en particulier sur la réduction des risques naturels, la capacité d’adaptation et de résilience des individus et des territoires, l’aménagement durable des territoires et l’adaptation des systèmes socio-écologique aux menaces environnementales globales, en particulier le changement climatique. Elle apporte son expertise auprès de différentes institutions publiques et privées et est membre de plusieurs conseils scientifiques.

Télécharger le communiqué de presse